Catégories
Défense criminelle

Preuve circonstancielle vs preuve directe dans votre affaire pénale

Preuve criminelleSi vous avez été accusé d'un crime au Nevada, il y a une chose que vous savez probablement déjà : les preuves de l'accusation (NRS 47) ou son absence fera ou détruira votre affaire.

Les preuves dans les affaires pénales se présentent sous deux formes : directes et circonstancielles. Bien que chaque sorte ait sa propre valeur, l'existence des deux combinées peut renforcer les accusations portées contre vous. L'objectif d'un avocat de la défense pénale est de prouver que toutes les preuves ne sont pas fiables, laissant l'avocat poursuivant sans aucun cas.

Preuve directe

Comme son nom l'indique, preuve directe sert à prouver ou à réfuter une allégation d'une manière directe sans forcer le jury à déduire un lien. Les témoignages oculaires en sont un exemple. Lorsqu'un spectateur prend la parole pour décrire ce qu'il a entendu ou vu, les jurés n'ont pas besoin de faire des déductions. La seule chose qu'ils auront à décider est de savoir si le témoin dit ou non la vérité.

En plus des témoignages oculaires, d'autres exemples de preuves directes comprennent des éléments tels que :

  • Cassettes audio
  • Videotape
  • Photographes
  • Expositions
  • Documents, contrats et écrits

Bien sûr, le fait que la preuve soit directe ne signifie pas toujours qu'elle est exacte. Un avocat de la défense expérimenté peut souvent mettre en doute sa véracité. La force du témoignage oculaire en particulier peut augmenter ou diminuer avec l'intégrité de la personne qui le présente. Les jurés pourraient facilement avoir plus confiance dans le témoignage d'un médecin, d'un scientifique ou d'un enquêteur sur une scène de crime qu'ils ne le feraient dans celui d'un condamné ou d'un trafiquant de drogue. Un bon avocat de la défense pénale aura des moyens de transformer ce fait à votre avantage.

Preuve circonstancielle

Bien que les preuves directes puissent être convaincantes et sans ambiguïté, Preuve circonstancielle n'indiquera pas directement un fait ni ne sera concluant en soi. Les empreintes digitales en sont un exemple. Lorsque l'accusation soutient que leur existence sur une scène de meurtre indique la culpabilité de l'accusé, il demande au jury de faire une inférence ou de sauter à une conclusion. De telles preuves sont souvent faciles à réfuter. La défense pourrait faire valoir que la simple présence de ces empreintes digitales montre seulement que l'accusé se trouvait à cet endroit à un moment donné. La visite au cours de laquelle l'accusé les a laissés sur place aurait pu facilement avoir lieu des jours, voire des semaines, avant que le crime ne se produise réellement.

Certains types courants de preuves circonstancielles comprennent :

  • Empreintes de pas
  • Traces de pneus
  • Commentaires calomnieux
  • Menaces
  • Modèles de comportement antérieurs

Lorsqu'on lui présente une preuve circonstancielle, le jury doit non seulement formuler des hypothèses, mais aussi déterminer si les faits mènent à une conclusion raisonnable. Étant donné que la défense opposera ses propres preuves, les jurés sont certains d'entendre une autre version de l'histoire. Il leur appartient de décider si la version des faits du demandeur ou du défendeur est la plus crédible.

La force de la preuve circonstancielle

Bien que certains puissent avoir du mal à y croire, les preuves circonstancielles sont souvent convaincantes. De nombreux procureurs ont remporté des condamnations très médiatisées sur la seule base de preuves circonstancielles. Elle renforcera naturellement la thèse de l'accusation lorsqu'elle découlera de diverses sources, dont chacune renforce et corrobore les autres. Néanmoins, le contraire peut aussi être vrai. Dans certains cas, un seul élément de preuve peut pointer vers plusieurs conclusions possibles, dont chacune est également logique. Il y a même des cas où deux ou plusieurs éléments de preuve circonstancielle se contredisent à presque tous les égards, l'un indiquant la culpabilité de l'accusé et l'autre son innocence. Il est important de se rappeler que si même une seule pièce de preuve circonstancielle tend à disculper l'accusé, la poursuite sera alors obligée d'en réfuter la validité. Le bénéfice du doute doit toujours revenir au défendeur.

Comment les preuves affectent votre cas

Pour être légalement recevable, la preuve de l'accusation doit répondre à certains critères de qualification. En plus de s'assurer que les moyens par lesquels il a été recueilli n'ont pas violé vos droits constitutionnels, les avocats pénalistes de Weiner Law Group insisteront également pour qu'il :

  • N'est-ce pas par ouï-dire.
  • Ne préjugera pas du jury.
  • A un rapport avec le cas en question.

Votre défense pénale

Que la preuve contre vous soit directe ou circonstancielle, les avocats expérimentés de la défense de Weiner Law Group utiliseront tous les moyens à leur disposition pour non seulement la réfuter, mais aussi potentiellement la tourner à votre avantage. De nombreux résidents du Nevada se sont retrouvés dans votre position. Nous avons plaidé leurs cas avec succès et nous pouvons également vous aider. Appelez dès aujourd'hui au 702-202-0500 pour découvrir les nombreuses façons dont Weiner Law Group travaillera avec vous pour monter votre défense.