Catégories
Défense criminelle

Quand la police peut-elle fouiller votre voiture au Nevada ?

Recherche de voitureIl y a beaucoup de confusion quant à savoir si les policiers sont autorisés ou non à fouiller votre véhicule à un contrôle routier. La confusion vient en grande partie du fait que mandats de perquisition sont généralement requis pour la plupart des recherches. Malheureusement, certains agents des forces de l'ordre profitent de cette confusion pour faire pression sur les conducteurs afin qu'ils consentent à ce que leur véhicule soit fouillé. Si vous vivez au Nevada et que vous avez été accusé d'un crime après avoir été arrêté et fouillé par la police, certaines preuves obtenues pourraient être supprimées par le tribunal s'il s'avère que l'agent a violé votre Droits du quatrième amendement. Si vous êtes accusé d'un crime, il est important que vous appeliez immédiatement un avocat de la défense expérimenté.

Comprendre vos droits au quatrième amendement

La première étape pour comprendre quand et si un agent de police peut légalement fouiller votre véhicule est de connaître vos droits en vertu du quatrième amendement de la Constitution des États-Unis. En termes simples, le quatrième amendement protège les citoyens contre perquisitions et saisies abusives. Sans cet amendement, les agents des forces de l'ordre pourraient fouiller les domiciles, les voitures et même les corps des personnes à leur guise. Ils pourraient également saisir toute preuve trouvée lors de ces perquisitions et l'utiliser devant un tribunal pour condamner des personnes pour des crimes. Inutile de dire que cela nuirait aux droits des citoyens et donnerait beaucoup trop de pouvoir à la police.

En vertu du quatrième amendement, il existe des règles que la police et d'autres doivent suivre lorsqu'il s'agit de perquisitions et de saisies. Dans la grande majorité des cas, le seul moyen légal pour un policier d'effectuer une perquisition de quelque nature que ce soit est d'obtenir d'abord un mandat de perquisition. Au Nevada, un flic devrait présenter à un juge des preuves suffisantes pour obtenir un mandat de perquisition. Cependant, il n'y a pas toujours le temps de le faire. Lorsqu'un crime est en train de se produire, un agent ne peut pas arrêter ce qu'il est en train de faire pour demander un mandat à un juge. Par conséquent, il existe une exception importante à la protection contre les perquisitions et saisies abusives : la cause probable.

Cause probable

D'après ce que vous savez maintenant sur le quatrième amendement, vous pouvez supposer que la police n'est jamais autorisée à fouiller votre véhicule. Comme indiqué ci-dessus, cependant, un flic qui enquête activement sur un crime en cours n'aurait pas le temps d'obtenir un mandat de perquisition d'un juge. Par conséquent, si l'agent croit qu'il existe une cause probable qu'une activité criminelle se déroule, il est autorisé à effectuer une fouille. Voici la chose, cependant : ça ne peut pas être juste une intuition.

Pour qu’il y ait une cause probable aux yeux du tribunal, un policier doit observer quelque chose de précis qui l’amène à croire qu’un crime est en train de se produire. Dans le cas d’un arrêt au volant, les infractions mineures au code de la route ne constituent généralement pas une cause probable. En d’autres termes, si vous êtes arrêté pour excès de vitesse, le policier violerait vos droits au titre du quatrième amendement s’il procédait à une fouille de votre véhicule sans votre consentement. Cependant, s'il sentait quelque chose comme de la marijuana ou voyait quelque chose comme une canette de bière ouverte, une cause probable existerait et il n'aurait pas besoin de votre consentement pour fouiller légalement votre véhicule.

Consentir à une recherche de véhicule

Comme plusieurs personnes, vous pensez peut-être être pénalisé pour avoir refusé de consentir à une fouille de votre véhicule. Ce n'est pas du tout le cas. Refuser de consentir à une fouille n'est pas un aveu de culpabilité. Les flics le savent trop bien, mais cela ne les empêche pas toujours d'essayer d'obtenir le consentement de citoyens confus et parfois effrayés. Certains flics demandent avec désinvolture aux conducteurs s'ils peuvent jeter un coup d'œil, et les conducteurs donnent involontairement leur consentement sans se rendre compte qu'ils ne sont pas légalement tenus de le faire. Dès que le consentement est donné, malheureusement, la recherche est automatiquement rendue légale.

Avez-vous été fouillé illégalement ?

Si vous vivez au Nevada et que vous faites face à des accusations fondées sur des preuves obtenues lors d'une fouille de votre véhicule, il se peut très bien que la perquisition ait violé vos droits du quatrième amendement. C'est particulièrement vrai si vous n'avez pas clairement donné votre consentement à la fouille. La meilleure défense juridique dans ce scénario serait que votre avocat dépose une requête pour supprimer toute preuve obtenue lors de la perquisition illégale. Si le juge est d'accord, votre affaire pourrait même être entièrement rejetée. Avec tout cela à l'esprit, ne présumez pas que les accusations portées contre vous sont valides ou que les preuves qui ont été recueillies ont été obtenues légalement. Appelez le Weiner Law Group dès aujourd'hui au 702-202-0500 ou remplissez notre formulaire de contact pour une consultation.